Saint Jean de la Croix


Saint Jean de la Croix est né en 1542 en Fontiveros, province d’Avila, en Espagne. Ses parents s’appelaient Gonzalo de Yepes et Catalina Alvarez. Il a deux frères, Francisco et Luis.

La famille vit du tissage, commerce et artisanat très communs. Son père meurt en 1545, ainsi que son frère Luis. Ils connaissent alors la misère.

En 1551, la famille, réduite à trois, s’installe à Medina del Campo où elle trouve du travail. Jean commence à exprimer ses multiples dons naturels : dons artistiques, il aime le beau ; dons intellectuels, il est ouvert aux choses de l’esprit ; dons religieux, il manifeste beaucoup de piété et surtout il a le sens du service d’autrui, des siens et des plus pauvres ou des malades et des souffrants.

Jean de la Croix travaille dans un Hôpital. A 21 ans il entre chez les Carmes, en 1563. Il voulait devenir un frère laïque, mais ses supérieurs ne lui en donnent pas l’autorisation. Avec sa profession religieuse, il prend le nom de Jean de Saint Mathias. Il devient prêtre en 1567.

Frère Jean de Saint Mathias, est déçu de la façon dont les frères vivent leur vie monastique. Il veut devenir Chartreux, et avoir une vie plus austère et surtout une vie plus dédiée à la contemplation. Entre-temps, il rencontre Sainte Thérèse d’Avila, à qui il parle de son désir  d’entraîner quelques frères dans sa Réforme de l’Ordre.

Le jeune de 25 ans se lance dans ce défi. Il change son nom pour Jean de la Croix. Il commence la réforme avec le Père Antonio de Jésus. Il fait plusieurs fondations et devient vite formateur et directeur spirituel de moniales.

Il connaît la persécution, mais il endure tout par amour pour le Christ.

Il meurt au Couvent d’Ubeda, à 49 ans, le 14 décembre 1591, après beaucoup de souffrance. Il est béatifié le 25 janvier 1675, canonisé et déclaré docteur de l’Eglise par Pie X. En 1952, il a été proclamé « Patron des Poètes Espagnols ».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *