9ème jour- Neuvaine de Pentecôte avec les saints du Carmel



9ème jour- La docilité à ta voix

 Viens, Esprit saint. Qu’elle vienne, l’onction du Père, et le bon plaisir du Fils.

Esprit de vérité, tu es la récompense des saints, le soulagement des âmes, la lumière des ténèbres, la richesse des pauvres, le trésor des amants, le rassasiement des affamés, le réconfort des voyageurs ; enfin tu es celui en qui sont contenus tous les trésors.

Viens, toi qui, par la descente en la Vierge Marie, as réalisé l’incarnation du Verbe ; opère en nous par la grâce ce que tu as opéré en elle par grâce et par nature.

Viens, toi qui es la nourriture de toute chaste pensée, la source de toute bonté, le comble de toute pureté.

Viens, et absorbe en nous tout ce que nous empêche d’être absorbés par toi. » (Ste Marie-Madeleine de Pazzi)

 Les parents de Jésus allaient chaque année à Jérusalem pour la fête de la Pâque. Lorsqu’il eut 12 ans, ils y montèrent avec lui comme c’était la coutume pour cette fête.Puis, quand la fête fut terminée, ils repartirent, mais l’enfant Jésus resta à Jérusalem sans que sa mère et Joseph s’en aperçoivent. Croyant qu’il était avec leurs compagnons de voyage, ils firent une journée de chemin, tout en le cherchant parmi leurs parents et leurs connaissances. Mais ils ne le trouvèrent pas et ils retournèrent à Jérusalem pour le chercher. Au bout de trois jours, ils le trouvèrent dans le temple, assis au milieu des maîtres; il les écoutait et les interrogeait. Tous ceux qui l’entendaient étaient stupéfaits de son intelligence et de ses réponses. Quand ses parents le virent, ils furent frappés d’étonnement, et sa mère lui dit: «Mon enfant, pourquoi as-tu agi ainsi avec nous? Ton père et moi, nous te cherchions avec angoisse.» Il leur dit: «Pourquoi me cherchiez-vous? Ne saviez-vous pas qu’il faut que je m’occupe des affaires de mon Père?» Mais ils ne comprirent pas ce qu’il leur disait. Puis il descendit avec eux pour aller à Nazareth et il leur était soumis. Lc 2, 41-42. 48-51

Pour adoucir notre cœur » est la réponse. Et en effet l’Ecriture le rappelle explicitement : je ferai de ton cœur de pierre, un cœur de chair. En substance le Seigneur veut « adoucir notre cœur » pour qu’il puisse recevoir « cette promesse qu’il avait faite au paradis : par un homme est entré le péché, par un autre Homme vient le salut ».(Pape François 25.04.2014)

 « Ah, je voudrais pouvoir dire à toutes les âmes quelles sources de forces, de paix et aussi de bonheur elles trouveraient si elles constataient à vivre en cette intimité. » (Ste. Elisabeth de la Trinité)

Notre Père…. Je vous salue… Gloria…

Vous pouvez aussi laisser vos intentions pour cette neuvaine et nous prierons avec toi!

Priez avec nous sur YouTube

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *